more from
Coyote Records

Bleu nuit

by Claude Bégin

supported by
Kate Summers
Kate Summers  thumbnail
Kate Summers album magique et merveilleux à la fois. les aires sentent le bonheur et la vie. sexy dans le bon gout, à la hauteur d'un film Bleu Nuit à tqs quand j'avais 12ans.

tu es hot Claude ! vous etes magnififique ensemble Clodelle et toi! Favorite track: Bleu nuit (avec Clodelle).
seguin_did_it
seguin_did_it thumbnail
seguin_did_it Quand j'écoute Bleu nuit ça réveille des choses en moi, j'ai comme une chaleur qui s'installe dans mon ventre pis qui me rappel que l'homme est de chair mais surtout d'amour. Je me revois écoutant l'émission du même nom, en cachette, j'ai 13 ans, je me dis que la vie c'est ÇA. C'est les affaires pis les gens qui nous réchauffent l'intérieur, qui nous font sentir plus grand que ce qu'on est vraiment. Favorite track: Méchants mammifères.
/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Bleu nuit via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $12 CAD or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD  or more

     

1.
2.
J’aimerais ça qu’mes yeux aient pas croisé les tiens En opportuniste, j’ai mis mon cahier sur le tien On est dans la zone qui nous rend inconfortables J’aimerais ça qu’par magie, on passe à l’autre étape Inutile de tomber sous le charme C’est sûr que j’dis oui si tu m’invites Y’a que’que chose de plus en toi qui m’intrigue Je sais qu’ça va vite mais t’as les yeux qui m’inspirent Les yeux qui m’inspirent Les deux sur la même ligne Un quart de vie ensemble On s’aime pu comme avant On s’aime différemment On fait de super parents Mais j’ai quelque chose à dire avant que tout ça s’écrase Hé! « J’t’aimerai toujours » Là, c’tait juste une phase Notre histoire continue Les deux pieds dans vase Même si on est passé d’violoncelles À contrebasses On est dans la zone qui nous rend inconfortables J’aimerais ça qu’par magie On passe à l’autre étape J’pense qu’on peut encore Tomber sous le charme Mais, mais, mais…. C’est sûr que j’dis oui si tu m’invites Y’a que’que chose de plus en toi qui m’intrigue Hé! Qui m’intrigue Même si c’est pu facile T’as des yeux qui m’inspirent Les yeux qui m’inspirent Les yeux qui m’inspirent Les deux sur la même ligne Ça nous est passé sous le nez J’sais pu où on est Les années ont parlé pour nous Passer l’éponge, passer sous les ponts Beaucoup trop de : « J’veux être comme vous » Trop de : « On le fera » Beaucoup de bla-bla Pas assez de sens dessus-dessous On aura payé le prix S’aimer comme des ennemis, mais des grands amis au bout Rendus bien trop loin pour tout arrêter J’suis l’homme-sandwich, t‘es la femme araignée On est vidés, dégonflés, saignés, On s’arrache pu la tête On peut s’apprécier C’est sûr que j’dis oui si tu m’invites Y’a que’que chose de plus en toi qui m’intrigue Je sais que ça va vite mais t’as les yeux qui m’inspirent Les yeux qui m’inspirent Les yeux qui m’inspirent Les deux sur la même ligne
3.
Cours dans tous les sens Prends mes distances C’est fou qu’on s’habitue D’être autant essoufflé Moi qui veux partir loin J’rêve éveillé Toujours sur la route Mais jamais pour m’éloigner J’veux toujours en faire plus Mais c’est jamais assez Mais tout ça pour nouer les deux bouts Faudrait comme lâcher tout ça Faire pousser des plantes là Pis manger tout c’qu’on aura fait pousser comme ça Juste pour se coller Pour l’instant… On sort le meilleur de nous deux, Ce soir, on arrache tous les yeux J’irai te chercher avec ma voiture volante On va les gaver d’amoureux Pendant qu’tu dors Moi j’fixe Le plafond bleu C’est fou que mon élastique Puisse encore s’étirer Mais chu tellement à bout J’sais même pu où habiter Là c’est la saison Pu besoin d’maison Je repars en tournée Faudrait comme Juste que par amour On puisse se téléporter Ch’t’à l’autre bout, Sur FaceTime Sans pouvoir se toucher Mais j’vas trouver J’te dis que d’ici là J’vas juste inventer quelque chose Qui va nous transporter par la pensée Quelque chose qui va continuer Quand moi j’vas juste aller me coucher Pour se coller On sort le meilleur de nous deux, Ce soir, on arrache tous les yeux J’irai te chercher avec ma voiture volante On va les gaver d’amoureux Sous mes yeux, sous les yeux Passer notre vie à découvert comme eux S’envoler, s’envoler, s’envoler, s’envoler On passe notre vie à découvert, comme eux Sous les yeux comme eux, Sous les yeux comme eux Pour l’instant, on sort le meilleur de nous deux Ce soir, on arrache tous les yeux J’irai te chercher avec ma voiture volante On va les gaver d’amoureux J’irai te chercher avec ma voiture volante On va les gaver d’amoureux
4.
00:51
5.
Avec toi, le monde est petit On parlait justement de toi ici « J’aime que tu penses fort à moi » Tu sais qu’on passera toute la nuit Tous les deux à déjouer l’ennui « Je laisserai mon téléphone sur moi » Tan lejos, tan lejos Estàs mi cerdito Solo con leerte Estas en mi cama Dormido, dormido, Son las noches azules Je m’ennuie de toi baby loup… bleu nuit… De toi baby loup… bleu nuit… Tu me manques, je m’ennuie de nous… bleu nuit… Je m’ennuie de nous… bleu nuit… Bleu nuit… bleu nuit… bleu nuit… Bleu nuit… bleu nuit… bleu nuit… Avec toi le monde est à nous Tu réponds à mon petit jeu « Mais tu sais, ce jeu se joue à deux » Qui fera rire ton marabout Qui fera pleurer tes grands yeux « Les larmes, c’est un jeu dangereux » Compter les dodos, les nuits, les jours, les s’maines « J’attends que tu m’appelles » J’ai quelque chose à te montrer J’attends que tu regardes ton cell La nuit nous envoie des messages d’amour, « Je t’aime » Yo tambien… Mais je m’ennuie de toi baby loup… bleu nuit… De toi baby loup… bleu nuit… Tu me manques, je m’ennuie de nous… bleu nuit… Je m’ennuie de nous… bleu nuit… Je m’ennuie de toi baby loup… bleu nuit… De toi baby loup… bleu nuit… De toi baby loup… bleu nuit… Tu me manques, je m’ennuie de nous… bleu nuit… De nous, je m’ennuie de nous… bleu nuit… bleu nuit… Bleu nuit…. Tan lejos, tan lejos Estàs mi cerdito Solo con leerte Estas en mi cama Dormido, dormido, Son las noches azules Je m’ennuie de toi baby loup… bleu nuit De toi babyl oup… bleu nuit… Tu me manques, je m’ennuie de nous… bleu nuit… Je m’ennuie de nous… bleu nuit…
6.
Ce soir on est « bleu » Comme la porcelaine Le ciel en mille morceaux Nous éclaire à peine Abrillés de nos belles et grandes ailes J’irai vous rejoindre Où le vent nous mène Tous ces yeux qui brûlent À se regarder, la main fermée sur la mienne
7.
Ok, j’pense qu’y a un malentendu T’sais la fois où y t’a crié dessus Ben non, c’tait à cause des lettres majuscules Ça devient vite ridicule J’pense pas qu’ton téléphone fait ça tout seul J’ai jamais search ça sur Google Les algorithmes se foutent de ta gueule Faque tu décides de fouiller son cell Là t’as lu, tu t’es dit : « y’est pas fin, Y’a pas de respect pour toi » T’as vu qu’la dernière personne Qu’y'est allé stalker C’est la super belle fille de l’autre fois Derrière le téléphone, Y’a que’que chose qui nous rend invincibles On s’fait tu assez contrôler Pour se reprocher des cyber-indisciplines On s’en parlera en personne Toi et moi sans téléphone Tout le monde sans son téléphone Wo wo téléphone Word J’pensais l’autr’fois à la couche d’ozone C’tu vrai qu’y a des trous ou c’t’un mensonge Faudrait prendre un avion pour aller en parler au monde Chu p’t’ête dû pour prendre des vacances de mes vacances Chu très rarement out de mon phone Where did you gone? J’pensais qu’t’étais en train d’liker Des pics de mon ombre J’vois ton côté sombre T’avais peur de ton monde Maint’nant t’es partout comme un drône T’es rendu cool comme ma blonde C’tu moi qui est stup ou coudonc J’ai pu l’mot de passe de mon compte J’ai même pu d’pile dans mon phone Je suis couché seul dans ma chambre Pense à toutes les notifs que j’manque Est-ce qu’elle va m’follow ma tombe On s’en parlera en personne Toi et moi sans téléphone Tout le monde sans son téléphone Wo wo téléphone Appelle-moi pas On est allé trop loin Ton cell grogne On se méfie de tout l’monde et personne On a voulu se limer les cornes Aspiré dans le téléphone J’te lâche pas des yeux On f’ra c’qu’on fait de mieux J’te lâche pas des yeux On f’ra c'qu’on fait de mieux Stalk, stalk, stalk Tu sais que j’stalk J’te lâche pas des yeux On l’répètera jamais assez autour de nous J’te lâche pas des yeux Ça hit le body Comme une ch’mise de v’lours c’est doux Sweet comme une maison pleine d’amour Si tu déposes ton téléphone On s’nourrira de c’qui pousse dans la cour
8.
J’ai compris qu’quand le vent va tourner Tout ira bien J’ai rien compris encore Mes envies crèvent le miroir J'te sens brûler J’te vois crier mais j’entends rien L’ego par-dessus bord Mes excès sont plaqués or On s’envole encore On s’envole encore Le ciel comme un dance floor Le ciel comme un dance floor Faire briller nos corps Faire croire qu’on est forts Invisibles sur le dance floor Invisibles sur le dance floor On s’envole en… J’te vois sens dessus dessous Hou hou hou hou hou Hou hou hou hou hou Hou hou hou hou hou La moindre goutte fait déborder Dire que j’plonge sans regarder Impudiques et fous s’en vont remplis Renverser la soirée On s’envole encore On s’envole encore Le ciel comme un dance floor Le ciel comme un dance floor Faire briller nos corps Faire croire qu’on est forts Invisibles sur le dance floor Invisibles sur le dance floor On s’envole en… J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Danser malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou On s’envole en… J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Danser malgré nous hou hou hou hou Tomber malgré nous hou hou hou hou À travers les nuages de toutes les couleu-eu-eurs Ta main qui touche la mienne Conduit la douleu-eu-eur En un éclair, tout brûlera de mille façons Ah ah ah ah, sans le vertige Ah ah ah ah, sans le vertige Ah ah ah ah, sans le vertige Sans le vertige On s’envole en… J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Danser malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou On s’envole en… J’te vois sens dessus dessous Tomber malgré nous hou hou hou hou J’te vois sens dessus dessous Danser malgré nous hou hou hou hou Tomber malgré nous hou hou hou hou
9.
J’ai le bras pris en-dessous de ta tête Pis j’bougerai pas de d’là Laissez-moi, laissez-moi, laissez-moi Ce matin, j’ai rêvé qu’on se l’vait, Qu’on s’attaquait à nos paperasses Qu’on laissait pas une trace Épargnez-la, épargnez-moi, épargnez-nous Journée effacée… J’ai passé ma journée dans l’beurre Et glissé, y’en aura d’autres bien occupées C’t’une journée gaspillée… Les pieds collés, impossible de se l’ver On baissera pas les bras On les lèvera juste pas J’ai dû recevoir une trentaine de messages cette nuit Pis j’vais simplement pas lire J’réponds rien au lieu de fuir Pour éviter d’mentir Épargnez-la, épargnez-moi, épargnez-nous Journée effacée… J’vais passer, passer, passer, passer ma journée dans l’beurre Et figé, y’en aura d’autres bien occupées J’vais passer ma journée dans l’beurre J’vais passer ma journée dans l’beurre Y’en aura d’autres bien agitées Celle-là prendra l’bord C’t’une journée gaspillée… Et m’apparaît l’image d’un autre monde, cet autre monde Celui qui nous fait vivre des jours en quelques secondes J’avalerai les étoiles avec mon immense éponge On se la coulera douce dans mon autre dimension J’vais passer ma journée dans l’beurre... Et figé, y’en aura d’autres bien occupées J’vais passé ma journée dans l’beurre J’vais passer ma journée dans l’beurre Y’en aura d’autres bien agitées J’vais passer ma journée dans l’beurre
10.
Un jour j’vais payer le prix À prendre tous les défis Quand on dit qu’y’en a plus, y’en a encore Des fois j’sais pu où chu supposé trouver, puiser l’énergie Comme retrouver le temps où on jouait dehors Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais… Je te vois… Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais… Je te vois… Étourdie par la course J’ai couru pour la peine J’ai donné tout en même temps J’sais pu c’qui nous donne le souffle Prêt à s’sacrifier la main, on est parti de si loin Dans les allers-retours La gorgée de trop saoule Juste une dernière fois puis on s’arrête, promis On s’arrête ici On s’est brûlé sur des kilomètres à vie Avant qu’on s’arrête Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais On va se suffire de l’alimenter J’te vois, j’te vois… Si je fragilise T’as juste à me casser, J’en ai jamais assez et Je m’immobilise On se fait ralentir, on s’éteint, on s’attise Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais… J’te vois…. Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais… J’te vois… La couleur qui rend fou C’est moi qui t’avais promis, promis Le bleu entre chien et loup Juste avant qu’arrive la nuit, la nuit C’est toi qui nous sors de nous La gorgée de trop saoule Juste une dernière fois pis on s’arrête, promis On s’arrête ici On s’est brûlé sur des kilomètres à vie Avant qu’on s’arrête Le feu nous fait courir les yeux fermés On va se suffire de l’alimenter J’te vois, j’te vois… On s'est promis, on s'arrête ici On s'est brûlé sur des kilomètres On s'est brûlé sur des kilomètres On s'est brûlé sur des kilomètres On s'arrête ici Avant qu'on s'arrête Le feu nous fait courir les yeux fermés On va se suffire de l'alimenter J’te vois… J’te vois… Étourdis par la course Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais... Aller-retour Le feu nous fait courir les yeux fermés, mais... J’te vois… J’te vois…
11.
On court le risque mon lion-zèbre À se chasser sur la corde raide On devrait se garder une petite réserve Des yeux dans les buissons nous guettent Le vieux singe, y sait qu’on a tout à perdre Y’a vu des murs et des portes qui se ferment J’passerai pas toute ma vie sauvage J’arriv’rai à m’y faire On est les méchants mammifères On pass’ra toute notre rage Même dans la misère On est nés pour se plaire Mammifères… des méchants mammifères Méchants mammifères qui se font la guerre Le feu va brûler tous les assoiffés Ceux qui se cachent sous la fumée d’herbes On regarde les belles gazelles défiler On sait qu’y reste des courses à faire J’passerai pas toute ma vie sauvage J’arriv’rai à m’y faire Oh oui, les méchants mammifères On pass’ra toute notre rage Même dans la misère On est né pour se plaire Mammifères, les méchants mammifères Les méchants mammifères, les méchants mammifères Méchants mammifères, les méchants mammifères Méchants mammifères, les méchants mammifères Qui se font la guerre, qui se mordent pour se plaire Qui s’aimeront en enfer
12.
Des fois, on veut faire le maximum Pis au final on n’a rien fait Ça l’aura pris des pieds et des mains, des prises de tête Pour finalement ramasser des miettes On peut en parler pendant des heures, des heures Mais j’te dis : « Faut pas qu’on s’inquiète » Mais de toi pis moi, on sait que l’argent ne tombe pas du ciel Ben non, on l’aura pas notre avion privé On aura vécu la vie simplette Le coeur rempli suffit, Tes yeux et tes belles pêches On vit pas les choses à moitié Mais entr’ toi pis moi, on sait que t’es tombée du ciel Y’a rien d’impossible (non, non) avec le cœur plein On peut s’envoler avec presque rien Quand on a les mains libres Et le moteur avide On peut s’envoler avec presque rien Tu m’fais confiance J’ai des plans immenses mais faut les défendre… bien Au fond, c’que les gens pensent Des fois, vaut mieux des gants blancs que répondre… rien J’ai visé, visé loin Le temps ça bouge trop vite Mais que nous, moins… Se nourrir d’eau pure, d’air fraîche Nos rires sur la plage Le cœur rempli, tes yeux et tes belles pêches On vit pas les choses à moitié Mais entr’ toi pis moi on sait que t’es tombée du ciel Y’a rien d’impossible (non, non) avec le cœur plein On peut s’envoler avec presque rien Quand on a les mains libres Et le moteur avide On peut s’envoler avec presque rien Main dans la main, de plus en plus loin, Faudrait que tout ça nous suffise bien Le coeur plein… Qu’on s’envole avec presque rien Rien d’impossible avec le cœur plein On peut s’envoler avec presque rien Quand on a les mains libres Et le moteur avide On peut s’envoler avec presque rien Rien d’impossible… Rien d’impossible… Rien d’impossible (non, non) avec le cœur plein On peut s’envoler avec presque rien Quand on a les mains libres Et le moteur avide On peut s’envoler avec presque rien Et c’est ainsi que se termine le roman d’amour… Les deux tourtereaux, simplement heureux, Partirent dans leur invention céleste Sans moteur, sans électricité Avec la simple énergie de l’amour Ils parcoururent des années Ensemble, à toute vitesse, pour finir par… Ensemble, à toute vitesse, pour finir par….
13.
On pense pas du même bord J’pense pas comme toi mais… j’suis là On pense pas du, on pense pas du même bord J’pense pas comme toi mais… j’suis là On pense pas du, on pense pas du même bord J’pense pas du même bord J’pense pas comme toi mais… j’suis là Y’avait tellement d’étoiles Sur ton tableau de chasse Parti de rien Reparti sans laisser une triste trace Même un sourire aux oreilles donne une triste face Ton sourire aux oreilles devient vite un masque Marcher sur le lac et fissures de glaces Pour sortir de l’eau, j’sais même pu c’qui faut que j’fasse Pis là un jour, on refait surface La cenne est tombée sur pile, on remet sur face Pris dans la maintenance Sans sortir, sans sortir les vidanges La ligne est tellement mince C’est quand est-ce qu’on perd connaissance ? J’pense pas comme toi mais… j’suis là On ne voit simplement plus qui sourit On se regarde le visage bistouri Comme les gens s’éteignent et s’allument la nuit J’pense à toi qui constamment nous fuis Nous aurons métissé nos voix Pour parler ce langage à deux Je revisionne le plan séquence Où commence l’interminable bleu J’ai voulu prendre ma place Terre promise Mais y’a le bout de l’efface qui salit Oh, alléger la danse Fait du bien au ventre Envoie les dépenses J’pense que t’as pas compris J’pense que c’t’une évidence La main sale dans la main d’un ange On pense pas du même bord J’pense pas comme toi, mais… j’suis là

credits

released April 20, 2018

license

all rights reserved

tags

about

Claude Bégin Québec City, Québec

Homme aux multiples talents et projets, Claude Bégin est reconnu pour ses contributions aux projets Alaclair Ensemble, Accrophone ainsi que Movèzerbe.
C'est l'auteur-compositeur-interprète et le multi instrumentiste qui se dévoile sur un premier effort solo, Les Magiciens, où s'enlacent une pléthore de genres, oscillant de la chanson, au folk, à la pop en flirtant avec l'électro.
... more

contact / help

Contact Claude Bégin

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Claude Bégin, you may also like: